Pneumatiques et innovation : les gommes ne sont pas en reste

Quand l’innovation se met au service des  pneumatiques, il en résulte souvent des nouveaux produits aux qualités aussi surprenantes qu’intéressantes : petit tour d’horizon des dernières nouveautés.

De l’invention de la chambre à air par les frères Michelin, en passant par les pneus dit « Tubeless » ou encore « Run Flat », les pneumatiques font régulièrement l’objet de nouvelles avancées technologiques. Cette évolution constante dans le domaine aboutit à la création de nouveaux produits aux propriétés aussi étonnantes qu’innovantes, dont voici un aperçu.

Alors que le salon automobile de Detroit bat son plein, l’équipementier français Michelin profite de cette édition 2014 pour annoncer la mise au point d’un pneu « auto-régénérant ». Dérivé d’une technologie déjà utilisée par la marque sur ses pneumatiques équipant les véhicules lourds, ce nouveau pneu, baptisé « Michelin Premier », est lui destiné aux voitures de tourisme. La marque au bibendum a en effet développé un pneu capable de « créer de nouvelles structures au fur et à mesure qu’il s’use » et qui permet ainsi de conserver les propriétés adhérentes de la gomme même après une longue période de roulage. Fruit de plus de 8 ans de recherches, ce pneu décliné uniquement sous l’appellation « All-Season » ne sera malheureusement pas disponible tout de suite en Europe puisque lancé exclusivement sur le marché américain au mois d’avril prochain. Néanmoins, il est fort probable que si une telle innovation devait s’imposer sur le marché outre-Atlantique, l’équipementier français devrait proposer rapidement ce nouveau type de gomme sur le Vieux Continent.

De son côté, le constructeur allemand Continental n’est pas en reste en terme d’innovation avec son procédé dénommé « Black Chili ». Développé depuis plusieurs années déjà, ce procédé est toujours utilisé dans la conception des gommes des nouveaux pneus Continental. Le procédé « Black Chili » présente l’avantage de s’adapter aux différentes situations de conduite. Ainsi, la gomme du pneu utilise les variations des fréquences d’oscillations entre les phases de freinage et les phases de roulement pour s’adapter au mieux à chaque situation. Les oscillations faibles lors de la conduite activent les polymères qui empêchent l’énergie thermique de pénétrer la gomme et diminue la montée en température de cette dernière, ce qui limite la résistance au roulement. A contrario, les oscillations nombreuses lors du freinage favorisent la montée en température de la gomme et améliorent ainsi les propriétés adhérentes du pneu. Cette technologie permet donc de concilier une faible résistance au roulement avec une bonne aptitude au freinage.

Il ne s’agit que de deux innovations parmi une multitude de nouvelles technologies et de brevets déposés par les différents équipementiers. Un simple clic
sur les différents pneumatiques disponibles sur les sites des revendeurs permet de se rendre compte du nombre de propriétés et d’innovations différentes présentent dans le domaine. En conclusion, si l’innovation en termes de pneumatique est plutôt discrète et campe rarement le devant de la scène, elle n’en demeure pas moins aussi prolifique qu’efficace.

Un commentaire à propos de “Pneumatiques et innovation : les gommes ne sont pas en reste

  1. L’achat des pneus nécessite une grande connaissance en la matière pour avoir le meilleur,tantôt pour la prix que pour la marque

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.