La nouvelle Kia Optima ,discrète et sans fioritures !

kia-optima-2016C’est à New-York que la Kia Optima fut récemment dévoilée. Avec son arrivée en Europe la mettant du même coup en concurrence directe avec ses rivales : la 508 de Peugeot, la Talisman de Renault ou encore la Passat de chez Volkswagen. Pour livrer bataille, l’Optima dispose néanmoins de certains atouts. Motorisation diesel ou encore hybride rechargeable, boîte à double embrayage et surtout look inédit… Voyons si cela pourra être suffisant.

Si aujourd’hui le nom d’Optima ne nous dit pas encore grand-chose, cela pourrait très bientôt changer. Cette familiale de Kia a en effet été conçue pour pouvoir tenir tête à nos célébrités locales notamment la 508 ou encore la Talisman. L’Optima dont nous parlons aujourd’hui est donc la deuxième génération du modèle, dévoilée récemment au Salon de New-York, puis au dernier Salon de Francfort, où elle a tout de même réussi à attirer l’attention.

Extérieurement en effet, elle n’est pas si mal. Et du caractère : elle en a. Elle reste néanmoins discrète et sans fioritures exagérées : preuve d’une évolution effectuée en douceur, comme ce fut le cas pour la XF des britanniques. Par rapport à la précédente, l’air de famille reste donc notable mis à part une nouveauté flagrante : l’apparition d’une troisième vitre latérale. A l’avant, la face de l’Optima aura également été modifiée intégrant la dernière version de la calandre « Tiger Nose ». Plus large celle-ci va désormais d’un phare à l’autre pour un rendu des plus appréciables. Toujours à l’avant le bouclier lui aura été spécialement réalisé pour l’Europe.kia-optima-2016_2

A l’intérieur, même constat. Un travail de qualité a été réalisé. De quoi satisfaire les goûts d’une clientèle européenne connue comme étant parfois assez exigeante. Elle n’aura presque rien à envier à une Allemande : le design et les finitions de l’habitacle étant presque aussi réussi que ceux d’une BMW. On y retrouvera un GPS à écran horizontal, des plastiques moussés et même des inserts métalliques pour la petite touche d’éclat.

En termes de motorisations, un quatre-cylindres Diesel de 2 litres d’une puissance de 163 chevaux pourra se retrouver sous le capot, associé à une boite manuelle à six rapports ou une boîte automatique, toujours à six rapports, selon les préférences. Evidement le moteur 1.7 CRDI conforme à la norme Euro 6, sera de la partie avec en bonus un turbo avec soupape de décharge à commande électrique. 141 chevaux seront ainsi fournis par ce moteur, livré de série avec une boîte manuelle à six rapports. Selon les envies celle-ci pourra cependant céder sa place à une boîte à double embrayage pour un rapport de plus.

La commercialisation de l’Optima a commencée fin 2015 avec déjà une version hybride rechargeable annoncée pour 2016, en plus d’une variante sportive et de nouveaux équipements. Au menu donc très prochainement : un régulateur de vitesse adaptatif, un amortissement piloté, des feux de route automatiques, bref, tout ce dont devrait disposer une voiture pour plaire à l’Europe…kia-optima-2016_3

Laisser un commentaire