Nouveauté moto 2016 : Suzuki GSX-R 1000, le temps des évolutions !

suzuki_gsxr_1000_2016

Nous sommes nombreux à avoir attendu que le constructeur nippon apporte des évolutions à sa fameuse GSX-R 1000. Depuis le temps que l’on attend, la voilà donc enfin cette nouvelle Suzuki GSX-R 1000 avec les toutes dernières assistances électroniques mais aussi toute la technologie mécanique indispensable pour aller titiller le chrono… Tout de suite plus de détails.

Suzuki a donc enfin levé le voile sur la nouvelle version de sa GSX-R 1000. Des photos de la belle sont disponibles et quelques infos ont été données par le constructeur pour calmer les plus curieux. La première info risque toutefois de surprendre les fans puisqu’en effet : Il s’agit d’un prototype !

Eh oui ! Pour le moment cette GSX-R 1000 n’est qu’un prototype. Cependant, selon le constructeur, la nouvelle sportive décrite comme étant « la plus légère, la plus compacte, la plus aérodynamique et la plus maniable des GSX-R 1000…», sera bien une GSX-R « totalement nouvelle ».

Difficile de le croire pourtant. En effet en jetant un œil aux photos, quelques détails viennent tout de suite troubler le regard. Tout d’abord difficile de ne pas remarquer que les codes stylistiques n’ont pas vraiment changé. Ensuite les couleurs mais aussi les lignes de cette nouvelle monture ne vont pas sans rappeler celles de la précédente version. L’on peut alors se demander où sont les dites évolutions ?… Pas de paniques, elles sont bien là. Il faut tout simplement aller voir plus en profondeur.

Le système VVT

Sur cette nouvelle GSX-R 1000, Suzuki annonce avoir amélioré le couple aux bas et moyens régimes. Selon le constructeur, des modifications ont apporté à ce niveau sans toutefois perdre de la puissance en haut régime. Pour ce faire, les ingénieurs ont largement travaillé sur le moteur de l’engin à savoir un 4-cylindres de 999 cm3 doté d’un double arbre à cames en tête équipé de la distribution variable.

Un système baptisé VVT (Variable Valve Timing System) fonctionnant par l’intermédiaire de billes d’acier déplacées grâce à la force centrifuge, permettrait ainsi d’augmenter ou diminuer effectivement le temps d’ouverture des soupapes et de plus des linguets ont été placés entre les cames et les têtes de soupape dans le but d’augmenter la valeur de levée des soupapes. Tout ceci bien évidemment en limitant les masses en mouvement. En limitant l’inertie des pièces en mouvement à régime moteur identique, cette technologie permettrait donc des régimes moteur plus élevés, la zone rouge se situant désormais dans les environs de 14 500 tr/mn.suzuki_gsxr_1000_2016_2

Une rampe d’injecteurs en plus!

Sur cette nouvelle GSX-R 1000 de Suzuki, pour profiter de plus de puissance dans les tours, le 4-cylindres en ligne bénéficiera également d’une seconde rampe d’injecteurs (Suzuki To Feed Injector). Toujours selon le constructeur, elle se retrouvera dans la boîte à air de manière à favoriser le mélange à très haut régime. Au niveau des échappements sinon, des valves (Suzuki Exhaust Tuning-Alpha) reliant les tubulures des cylindres centraux et les tubulures des cylindres extérieurs ont été placés, toujours dans le but d’optimiser les performances.

Au niveau de l’électronique

De ce côté également des nouveautés seront à noter. Pour 2016, nous auront enfin doit, au niveau du tableau de bord, à l’affichage entièrement digital. L’anti patinage (Traction Control System) sera aussi de la partie celui-ci étant réglable sur 10 positions. Trois différentes cartographies moteur feront sinon leur apparition à travers le « Suzuki Drive Mode Selector », en plus de l’ABS, du système d’aide au départ (Launch Control System). L’arrivée d’un shifter qui fonctionnera sans faire usage de l’embrayage autant à la montée qu’ la descente des rapports fera également partie des principales nouveautés annoncés sur cette GSX-R 1000.suzuki_gsxr_1000_2016_3

De nouvelles suspensions feront par ailleurs partie de ces évolutions apportées à la moto qui profitera également de l’occasion pour s’équiper à l’avant d’une fourche Showa type BFF. Celle-ci sera réglable en précharge, compression et détente et elle se caractérisera par la présence d’une cartouche déportée, à l’instar de celle des motos GP.En fin niveau freinage la GSX-R 1000 sera doté d’étriers à 4 pistons et fixation radiale signés Brembo.

En termes d’évolutions, même si celle-ci ne sont pas visible au premier regard il faut donc dire que Suzuki ne s’est pas tourné les pouces pour mettre les toutes les chances de son côté avec cette nouvelle version de la GSX-R 1000 attendue, espérons-le, très prochainement.

Laisser un commentaire