Mazda, de ses débuts à aujourd’hui : une histoire passionnante.

Mazda-3-gxVous aurez surement du mal le croire mais Mazda n’a pas toujours été le constructeur automobile que nous connaissons aujourd’hui. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la marque a en effet débutée dans un tout autre domaine : la fabrication de bouchon de liège.

Des débuts surprenants :

Depuis sa création en 1920 à Hiroshima, Mazda alors connue sous le nom de Toyo Cork Kogyo opérait donc dans l’industrie du liège. La société fabriquait alors des bouchons destinés à l’industrie du vin. Ce n’est qu’en 1922, que Mazda changea de domaine et de nom en se lançant dans la production de véhicules utilitaires sous le nom de Toyo Kogyo Ltd. C’est sous ce nom que par la suite, (à partir des années 1930), elle se lança dans la production de motocyclettes.

C’est à cette époque que Toyo Kogyo Ltd produisit le fameux modèle DA, commercialisé sous le nom que nous connaitrons tous jusqu’à aujourd’hui : « Mazda ».

Place à l’automobile !

A partir de 1940, Mazda se lance donc dans le domaine de l’automobile mais ce n’est qu’en 1960 que la production des premières autos débutera réellement avec le premier coupé de la marque : la R-360. Deux ans plus tard, la Carol P-360 verra le jour, équipée de son bloc de 358 cm3.

En 1963, ce sont les la Familia 800 et Familia 1000 de Mazda qui feront leur apparition, annonçant l’arrivée des modèles de plus grand gabarit de la marque, grâce auxquels celle-ci commencera justement son entrée effective sur les marchés internationaux.

A la conquête du monde

Mazda se lance alors dans la production de breaks, de pick-up et de berlines pour séduire la clientèle internationnale. Des modèles tels que la Luce seront produite à cette époque et le moteur rotatif Wankel commencera lui aussi à faire parler de lui, via le fameux coupé du constructeur: le Cosmo 110 S en 1967.

Dans les années 1970, les Capella 616, Luce 929 et autre Cosmo 121 seront les stars du constructeur. Puis en 1977, la Mazda 323 rejoindra la gamme, inaugurant ainsi de début des 1ers modèles à traction de la marque, produits à partir de 1980.

En 1985, la dix-millionième voiture de Mazda fut produite et 3 ans plus tard : le 1er monospace de la marque (le MPV). Viendra ensuite La Miata ou la MX-5, lancée en 1989, suivie en 1995 d’une nouvelle version de la 121 : une petite citadine qui ouvrir la voie aux futurs modèles de la marque : les Mazda 2, les Mazda 3, les Mazda 5, et enfin les Mazda 6. Suivront ensuite les célèbres MX-5, CX-3 et CX-5 (actuellement le modèle le plus vendu de la marque).

Aujourd’hui vous pourrez voir de près les véhicules dernière génération de Mazda chez un concessionnaire à St-Jérôme, au Québec comme, A Paris, en France bref, presque partout dans le monde.

2 thoughts on “Mazda, de ses débuts à aujourd’hui : une histoire passionnante.

  1. Effectivement, c’est une bien fascinante histoire ! En tout cas, elle en a fait du chemin pour avoir réussi à arriver à ce stade ! C’est un très bel article, merci !

  2. Je suis totalement d’accord avec vous Lucas ollivier, c’est bien une belle histoire ! Qui l’aurait cru et pourtant, c’est bien vrai.

Laisser un commentaire