La Mission E devient la « Porsche Taycan »!

Au salon de Francfort de 2015, Porsche avait dévoilé la Mission E. Il s’agissait alors d’un concept-car électrique dont le design en avait impressionné plus d’un. Bien que beaucoup l’aient apprécié, aujourd’hui, il faudra cependant dire adieu à ce modèle. Effectivement, du stade de prototype et d’étude de style, celui-ci est passé à modèle de série. Voici donc la Porsche Taycan : la version définitive de la berline 100 % électrique de Porsche.

La Porsche Taycan : la future rivale de la Tesla Model S

Si vous étiez au salon de Francfort en 2015, vous devez certainement vous souvenir de la Mission E. En effet, celle-ci a su marqué les esprits, non seulement de par son allure, mais aussi de par ses étonnantes performances. Pour rappel, lors de sa présentation à l’IAA, cette berline était équipée d’une motorisation électrique de 440 kW. Le constructeur parlait alors d’une puissance de 600 chevaux pour une autonomie de 500 km. Cette année-là, la Mission E n’était toutefois présentée qu’en tant que concept-car. On pouvait alors se demander si elle finirait par devenir un modèle de série…

Aujourd’hui, la réponse à cette interrogation a enfin été donnée par Porsche. La Mission E sera produite en série !  Cette décision s’est accompagnée d’un changement de nom. La Mission E devient donc officiellement la Porsche Taycan. Une fois commercialisée, cette berline 4 places et 100% électrique rivalisera avec la Tesla Model S. Pour ce faire, elle conservera la même fiche technique que le concept-car. La Porsche Taycan sera ainsi équipée d’une paire de moteurs synchrones à aimants permanents. Ceux-ci fourniront 440 KW soit 600 chevaux de puissance. Avec une telle motorisation, la Taycan pourra réaliser le 0 à 100 en moins 3.5 secondes. Le 0 à 200 km/h pourra quant à lui se faire en moins 12 secondes. Niveau autonomie, l’on restera sur 500 km, selon les critères NEDC.

Taycan pour « jeune cheval vif »

Vous vous demandiez peut-être si le nom « Taycan » avait un sens ? Eh bien, sachez que c’est effectivement le cas. D’après le constructeur, celui-ci peut être traduit par « jeune cheval vif » ou « jeune cheval fougueux ». Il a ainsi été choisi du fait que le logo de la marque comporte en son sein un étalon. Ce nom se veut donc un clin d’œil à cette silhouette équestre. Il fait par ailleurs référence au début d’une nouvelle ère pour la marque. En effet, la firme a laissé comprendre qu’elle comptait renforcer sa position sur le marché de l’automobile électrique d’ici à 2022. Pour preuve : les 6 milliards de dollars qu’elle a prévu d’investir dans le domaine de l’électro-mobilité. Selon les explications, cette somme sera destinée à l’électrification des modèles de la gamme actuelle, ainsi qu’à la production de plusieurs déclinaisons de la Porsche Taycan.

Pour finir, il est à savoir que la commercialisation de cette berline 100% électrique de Porsche ne sera prévue que vers 2020. Reste donc à attendre que le constructeur en dévoile un peu plus à son sujet d’ici-là.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.