La Citroën CX fête ses 40 ans, un peu d’histoire !

citroen-cx-1974

C’est cette semaine que la célèbre CX de Citroën a fêté ses quarante ans !
Revenons sur l’histoire de cette automobile fascinante.

1974 : une année qu’il sera difficile d’oublier. En effet cette année-là, au Salon de l’automobile de Paris, une nouvelle voiture est dévoilée par Citroën. Le public a eu le grand plaisir de découvrir pour la première fois la CX. Après le succès de DS, la petite nouvelle de la marque prend donc le relais pour séduire et convaincre la clientèle grâce à des arguments de taille : son confort, son ergonomie, sans oublier sa tenue de route.
À cette époque, la CX devra cependant faire face à un défi de taille : succéder a la DS. Une mission qui implique obligatoirement,être meilleur que sa devancière. Et pourtant dès son lancement, elle semble avoir mis toutes les chances de son côté. Grâce à son designer, Robert Opron, la CX profitera d’un look des plus aérodynamiques lui conférant ainsi une très bonne tenue de route et une consommation de carburant réduite. Les linges de la CX ont été dessinés spécialement pour atteindre ces objectifs. D’ailleurs la dénomination de « CX » n’a pas été choisie au hasardpuisqu’elle désigne le coefficient de pénétration dans l’air.

Pour être à la hauteur de la DS, la CX a dû porter ses performances au maximum. Ainsi, elle a été construite sur une plateforme solidaire de la carrosserie lui garantissant une tenue de route optimale. À son bord, l’habitacle a été insonorisé du bruit du moteur et les vibrations ont été largement atténuées pour offrir à ses occupants un confort renforcé par la suspension hydropneumatique à hauteur constante héritée de la DS.
En ce qui concerne la motorisation, un moteur rotatif avait été prévu pour la CX. Mais en plein choc pétrolier, l’inconvénient d’un tel moteur s’est vite fait ressentir au niveau de la consommation de carburant. Au final, pour une consommation minimale, la CX hérite donc des moteurs de la DS. Elle sera toute de même la première berline de Citroën à proposer un autre moteur que le traditionnel à motrice essence : un moteur diesel (présent sur la 2200 D)…un atout qui ne manquera pas de plaire à la clientèle.
Le 1er septembre 1974 deux versions de la Citroën CX : la CX 2000 (102 chevaux pour 1985 cm³) et la CX 2200 (112 chevaux pour 2175cm³) sont dévoilés au public. Avec ses 4,63 m de long, ses moteurs (essence ou diesel avec la 2200 D), son aérodynamisme, son confort, sa tenue de route irréprochable, sans oublier sa faible consommation de carburant, la CX se fera rapidement une réputation solide, à l’image de sa grande sœur.

citroen-cx-2000
Un an après, des améliorations, de nouvelles innovations et quelques évolutions seront apportées à la CX. En 1975, l’une des meilleures années pour Citroën, la CX recevra les éloges du public en raflant 3 prix dont celui de « la voiture européenne de l’année » au mois de janvier, « le prix de la sécurité » le mois suivants est en Mars, l’ « awards style auto ».

Les performances du moteur recevront également des améliorations considérables notamment avec l’arrivée de la version sportive de la CX : la 2400 GTI en mai 1977, équipées d’un moteur à injection électronique qui, associé à une boîte à 5 vitesses lui vaudra alors le titre de la routière française la plus rapide.

citroen-cx-gti-2400

Le confort étant placé au centre des préoccupations de Citroën, la CX reçoit non seulement la suspension hydropneumatique à hauteur constante de la DS, ce qui lui offre une tenue de route irréprochable mais aussi de la direction assistée associée à la vitesse avec retour automatique en ligne droite comme sur la SM de 1970.
L’une des innovations les plus marquantes de la CX fut sans doute le convertisseur de couple C-matic permettant de se passer de la pédale d’embrayage tout en conférant au véhicule une facilité d’usage inédite.
Mais à part son design extérieur, on retrouvera également à l’intérieur un environnement spacieux et pratique. Le poste de conduite ayant été dessiné et conçu pour permettre au conducteur d’accéder à diverses commandes sans lâcher le volant, celui-ci se retrouve donc dans une position de conduite à la fois confortable, agréable et a l’ergonomique parfaitement adaptée.

 

Plusieurs versions verront le jour au cours des années suivantes notamment la CX Athéna et la CX Réflex en 1979 avec des finitions et des performances toujours plus impressionnantes. La même année la CX Limousine fait son apparition puis, en 1982, c’est autour de la version break 2400 réflex à injection électronique de faire sensation avec une consommation revue à la baisse et des performances encore plus appréciables.
La CX a également laissé son empreinte dans le monde du rallye. En 1976, au rallye du Maroc elle finit 4ème. Ses performances seront également remarquées lors du tour du Sénégal en 1977 et durant le Paris Dakar de 1981 où elle termine 1re de la catégorie deux roues motrices.citroen-cx-rallye-maroc-1976

L’histoire continue de plus belle pour la CX qui, en 1985, fut équipée d’un système de freinage ABS. Avec la CX, Citroën s’accaparera très vite une importante partie du marché des grandes routières européennes. De sa date de sortie, jusqu’en 1991, Citroën enregistrera presque 1,2 million d’exemplaires vendus.

Un commentaire à propos de “La Citroën CX fête ses 40 ans, un peu d’histoire !

  1. J’adore cet article et je vous remercie beaucoup Remy, la cx est carrément une obsession pour moi,
    En fait la 2000 est ma préférée et quand je l’aurai je ne manquerai pas de la transformer en une espèce de machine ralliant vintage et technologie, avec des accessoires très sophistiqués (autoradio GPS, lecteur DVD plafonnier etc.)
    J’ai vraiment hâte de l’acquérir en tout cas !!

Laisser un commentaire