Jeter des déchets sur les autoroutes : Nous sommes nombreux à le faire!

Vous est-il déjà arrivé de voir traîner des déchets sur les autoroutes ?Certainement. En effet, lorsque nous roulons, nous sommes nombreux à jeter nos ordures par les fenêtres de nos voitures. Plus précisément, un Français sur trois le ferait. C’est ce qu’a révélé une étude récente de Vinci Autoroutes.

Sur les autoroutes, aux oubliettes les bonnes habitudes

En voiture, il semblerait donc que nous soyons nombreux à laisser les règles de propreté de base à la maison. En effet, selon une récente étude réalisée par Vinci Autoroutes, un Français sur trois jetterait ses déchets sur les autoroutes. Pour parvenir à cette conclusion, ce pôle du groupe Vinci, spécialisé dans la concession et l’exploitation d’infrastructures autoroutières a interrogé plusieurs automobilistes sur la gestion de leurs déchets. Ainsi, 25 % ont admis avoir déjà jeté des trognons de pomme sur une autoroute. 14% ont pour leur part reconnu y avoir déjà jeté des mégots de cigarette… 

Ils ont pour leur part été 72% à avoir déclaré trier leurs ordures sur les aires d’autoroute… Une bonne chose? Pas vraiment…

En effet, il faut savoir qu’à la maison, nous serions 90 % à pratiquer le tri de nos ordures. Sur nos lieux de vacances, 87 % d’entre nous le feraient. 72%, cela ne fait ainsi que confirmer une chose : Nous sommes encore nombreux à oublier de trier nos déchets, une fois dans nos voitures. Conséquence: sur les aires de repos, on retrouve souvent des déchets impossibles à recycler. Effectivement, dans beaucoup de sacs plastiques, on retrouve par exemple des canettes de boisson mélangées avec des résidus alimentaires. Au final, selon Bernadette Moreau, (responsable du développement durable de Vinci Autoroutes) cela ferait près 50 % de déchets qui ne pourront pas aller dans la filière de recyclage, ce qui n’est pas rien.

Des excuses « valables » à ces déchets sur les autoroutes ?

A noter que cette étude de Vinci Autoroutes a aussi révélé que les automobilistes qui jetaient leurs déchets sur les autoroutes avaient toujours des excuses. 83 % l’auraient ainsi fait parce qu’ils n’avaient pas trouvé de poubelles à proximité. On retiendra en outre que 40 % l’auraient fait, tout simplement pour ne pas s’encombrer de restes… Valables ou pas, ce qui est sûr, c’est que ces excuses ne changeront rien au fait qu’en 2017, 9.000 tonnes, déchets ont été ramassés sur nos autoroutes. Pour info, cela équivaut à une tonne par kilomètre… 

>> A LIRE: Limitation de vitesse à 80 km/h : Une mesure qui divise et qui reste sujet à débats !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.