Vignette Crit Air : ce qu’il faut retenir sur ce certificat qualité de l’air 

Le certificat qualité de l’air ou vignette Crit Air, qu’est-ce que c’est ? Quelle est son utilité ? Et est-ce obligatoire ? … Petit point sur le sujet.  

La vignette Crit Air : une solution radicale face à la pollution de l’air

En France, pour lutter contre la pollution atmosphérique causée par le transport routier, en janvier 2017, le Ministère de l’Intérieur a mis en place la vignette Crit Air. Elle est aussi appelée « certificat qualité de l’air ». Il s’agit plus précisément d’un petit autocollant rond à coller sur le pare-brise des véhicules. Il permet alors de les classifier en fonction de leur impact sur l’environnement. Ainsi, la vignette Crit Air facilite l’identification des véhicules les moins polluants. Elle les favorise et grâce à elle, les autorités peuvent mieux réguler la présence de voitures polluantes sur les routes.

A noter qu’aujourd’hui, les véhicules sont classés en 6 catégories. Il y a de ce fait 6 couleurs de vignette Crit Air.

Pour véhicules électriques et à hydrogène dont l’émission de gaz à effet de serre est nulle, la vignette est de couleur verte. Elle est violette pour les véhicules essence et autres Euro 5 et Euro 6, saufs les diesels. Pour les véhicules diesels Euro 5 et Euro 6 immatriculés à partir du 1 er janvier 2011, elle est jaune. Elle l’est également pour les véhicules essence et ceux de classe Euro 4, (sauf les diesels).

Pour ce qui est des véhicules diesels Euro 4 immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010 et Euro 2 et 3 immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005, la vignette Crit Air est de couleur orange. Elle est marron pour les véhicules diesels Euro 3 immatriculés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005. Enfin, ce certificat qualité de l’air est de couleur grise pour les véhicules diesels Euro 2 immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2000.

Les véhicules concernés par ce certificat qualité de l’air

Actuellement, tous les propriétaires de voitures particulières, de poids-lourds, de véhicules utilitaires, de motos, de scooters, d’autocars et de bus peuvent apposer une vignette Crit Air sur leur pare-brise. Elle doit correspondre à la classe du véhicule. Attention toutefois car les voitures particulières mises en circulation avant le 1er janvier 1997 ne sont pas concernées. Même chose pour les véhicules utilitaires légers mis en circulation avant le 1er octobre 1997. Sont également exclus les poids-lourds, bus et autocars mis en circulation avant le 1er octobre 2001. Pour ce qui est des deux roues, ceux-ci ne peuvent obtenir cette vignette s’ils ont été mis en circulation avant le 1er juin 2000.

Pour les conducteurs des véhicules concernés, il faut ainsi retenir que le certificat qualité de l’air est obligatoire pour circuler dans les zones à circulation restreinte (ZCR). Il l’est également pour pouvoir y stationner. Une vignette Crit Air est en outre nécessaire pour pouvoir rouler en cas circulation différenciée. Sans cette dernière collée sur le pare-brise d’une voiture individuelle, c’est une amende de 68 euros qu’on risque. Pour les poids lourds, l’amende pour vignette manquante est de 135 euros. Si vous n’avez pas encore votre certificat qualité de l’air, afin d’éviter les problèmes, n’attendez donc plus ! Pensez à commander une vignette Crit Air au plus vite. Cela ne prend que quelques minutes. Après validation de votre commande, vous recevrez par mail votre vignette certificat qualité de l’air provisoire. Avec lui, vous pourrez circuler en toute légalité en attendant de recevoir par la poste votre certificat définitif.

Un commentaire à propos de “Vignette Crit Air : ce qu’il faut retenir sur ce certificat qualité de l’air 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.