Bultaco dévoile la Brinco : un VTT électrique

bultaco brincoD’après les informations circulant sur la toile, Bultaco aurait prévu de se relancer dans le monde du deux-roues motorisé. Mais avant l’arrivée des fameuses Rapitan, c’est un genre de gros VTT : « la Brinco » qui a été dévoilé par le constructeur espagnol. Un VTT électrique qui marquera certainement le début d’une nouvelle ère : celle des motos « Rapitan » de la marque, attendues peut-être pour bientôt.

Il y a un an, à Londres, Bultaco avait annoncé son programme concernant notamment son grand retour dans le domaine de la moto. Leur plan semble donc se dérouler comme prévu. Sur leur site officiel les Rapitan restent d’ailleurs les principales stars mais avant le grand jour, c’est-à-dire l’arrivée officielle de ces motos électriques, c’est un tout autre engin qui a été dévoilé par la marque… surement pour faire patienter encore un peu les fans.

Une entrée avant le plat de résistance.

Avant de pouvoir profiter de la Rapitan et de la Rapitan Sport, les fans pourront donc commencer par essayer la Brinco. C’est en effet, cet engin inédit, décrit comme une sorte de « moto-bike », qui a récemment été dévoilé par Bultaco en attendant l’arrivée des véritables stars. Et si au premier regard on se dit tout de suite qu’il ressemble à un VTT, c’est qu’en effet, s’en est un. D’ailleurs sa fiche technique nous le confirmera.

Il est donc équipé de pédales, tout ce qu’il y a de plus normal pour un vélo. Ses roues de 24 x 3 pouces ont été taillées pour le tout-terrain, tout comme ses suspensions, certes de petite taille mais à grand débattement. Son cadre est en alu et le design de sa selle confirme une fois de plus son appartenance à la famille des vélos. Vu qu’il s’agit d’un VTT électrique, il embarque donc une batterie de 7kg et au niveau du système de freinage, il aura été doté de freins à disque de 203mm pour un poids total de 33 kg, batterie électrique comprise.

Sa batterie de type Li-Ion de 1 kWh pour un couple de 60 Nm se rechargerait en deux heures et serait, d’après le constructeur, des plus pratiques étant à la fois extractible et transportable.

En ce qui concerne l’autonomie par contre, en mode tout électrique, celle-ci ne serait que de 30 km… Un petit inconvénient auquel le pilote pourra tout de même remédier en utilisant les pédales de l’engin. En mode assistance électrique, l’autonomie de la Brinco passerait ainsi à 100 km, distance au-delà de laquelle le pilote devra finalement faire appel à l’unique force de ces muscles.

La Brinco, produite à seulement 175 exemplaires, devrait ainsi être disponible à partir du mois de juillet pour un prix avoisinant les 4800 €. Les fans pourront donc en profiter en attendant la date de sortie officielle des motos électriques de Bultaco, laquelle reste aujourd’hui, toujours inconnue.

Un commentaire à propos de “Bultaco dévoile la Brinco : un VTT électrique

Laisser un commentaire