Batterie Bosch : objectif 50 kWh dans 190 kg !

seeo-lithium-ion-boschActuellement, dans le domaine de l’automobile, l’électrique gagne du terrain. L’un des obstacles majeur reste cependant l’autonomie, et donc : la capacité des batteries actuelles. Engagé dans la course à l’électrique, Bosch travaille donc à l’amélioration des batteries lithium-ion pour automobile avec un objectif précis : augmenter la capacité de stockage de celles-ci tout en réduisant leur taille !

Pour rappel : La Nissan Leaf dispose aujourd’hui d’une autonomie de 250 km obtenue grâce à une batterie 30 kWh pesant un peu plus de 200 kg. La Tesla Model S quant à elle va plus loin : jusqu’ à 90 kWh… Il faut également savoir que la technologie actuelle usant de l’accumulation de cellules lithium-ion cobalt polymère permet de bénéficier de 500 km d’autonomie pour poids pouvant cependant aller jusqu’ à plus de 500 kg…

50 kWh pour 190 kg:

Tel est pourtant l’objectif fixé par Bosch, souhaitant pouvoir résoudre le problème relatif à la taille et à l’autonomie des batteries électriques auto d’ici 2020.

Bosch travaille ainsi à améliorer la capacité de ces futures batteries en allant même jusqu’ à employer les grands moyens ! Celle-ci a en effet fait l’acquisition d’une start-up californienne : SEEO : une société à l’origine d’un nouveau concept : une batterie au lithium… sans de liquide. L’objectif à atteindre pour Bosch étant de concevoir une batterie de 190 kg capable de contenir 50 kWh… le lithium a donc été choisi sans hésitation celui-ci demeurant à ce jour le métal le plus léger. Avec un ensemble de cellules lithium-ion, une batterie de 360 à 600 kg aurai ainsi pu être mise au point… Un poids encore trop loin de l’objectif cependant.

Pour un gain de poids encore plus significatif : les futures batteries de Bosch pourraient donc se voir dotées d’une anode constituée de lithium pur, multipliant par la même occasion leur capacité de stockage par trois. Moins l’électrolyte liquide donc nous pourrions, d’ici 2020 assister à l’arrivée de batteries d’un nouveau genre : sans système de refroidissement et donc beaucoup plus légères.

Recharge rapide

Mises à part l’autonomie et le poids, Bosch travaillerait également sur le temps de charge de ses batteries avec comme objectif : effectuer une charge de 75 % en 15 minutes. Un autre défi relevé volontiers par Bosch qui justement a construit un nouveau campus destiné à effectuer des études encore plus poussées sur les technologies des batteries à Renningen (Allemagne). D’ailleurs des investissements colossaux sont d’ores et déjà prévus à cet effet…

Laisser un commentaire