Profils à risques: Quelques conseils pour souscrire une assurance auto

Pour les automobilistes, avoir un accident sur la route est toujours une possibilité. Les raisons pouvant entraîner une perte de points sur le permis de conduire peuvent également être nombreuses. Ainsi, il n’est pas rare que certains, à cause d’imprudences ou de malchances, deviennent aux yeux des assureurs des « profils à risques ». Pour ces derniers, souscrire une assurance auto peut alors très vite devenir difficile. Heureusement, des solutions existent !

Profils à risques, qu’est-ce que c’est ?

Chez les assureurs, dès lors qu’un conducteur a un malus élevé, celui-ci peut être considéré comme un « profil à risques ». Peuvent donc être classés dans cette catégorie les automobilistes ayant déjà eu plusieurs accidents. Sont également considérés en tant que tels les conducteurs dont le précédent contrat d’assurance a été résilié.

L’on pourra ainsi devenir profil à risques à la suite de trois accidents responsables successifs. Un retrait de permis ou un accident en raison d’un excès de vitesse ou d’un taux d’alcoolémie supérieur à la limite pourront également justifier ce statut. Un conducteur ayant eu plusieurs difficultés ou retards de paiements pourra lui aussi être classé dans cette catégorie. En tant que tels, tous ces profils à risques (imprudents ou malchanceux) feront donc face à un problème commun. Beaucoup de compagnie pourraient en effet refuser de les assurer.

Les solutions possibles

Pour rappel, rouler sans assurance automobile, c’est risquer une très lourde amende, voir même une peine de 3 ans d’emprisonnement. Si vous êtes un profil à risques, une première solution consistera donc à trouver un compromis avec votre assureur. Il sera par exemple possible de négocier avec ce dernier afin qu’il vous assure, avec une prime toutefois plus élevée. Dans ce cas, sachez que cela ne pourra se faire pour une durée de 2 ans. Niveau malus, le maximum sera de 3.50. Cela correspond au coefficient maximum par lequel l’on pourra multiplier votre prime de base. Au bout de 2 ans sans sinistres, celui-ci devra être annulé.

Votre assureur a refusé toute négociation ? Dans ce cas, tournez-vous vers les compagnies spécialisées dans les profils à risques. Contrairement aux compagnies classiques, ces dernières ne rechigneront pas à vous assurer. Il vous faudra néanmoins y mettre le prix. Rassurez-vous toutefois, en optant pour cette seconde solution, vous pourrez toujours faire jouer la concurrence. Ainsi, en cherchant bien, vous pourrez souscrire une assurance pour voiture à des tarifs plus qu’intéressants. Par ailleurs, souscrire auprès de ces assureurs spécialisés pourra se faire rapidement. Vous pourrez effectuer toutes les procédures en lignes et de la manière la plus simple qui soit.

En dernier recours, vous pourrez sinon opter pour le Bureau Central de Tarification ou BTC. Si aucune compagnie n’accepte de vous assurer, cet organisme pourra décider d’un tarif de couverture minimum au tiers et l’imposer par la suite à la compagnie d’assurance automobile de votre choix.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.