Ariel Nomad : Quand Ariel passe en mode tout terrain

ariel-nomadAprès avoir fait sensation avec l’Ariel Atom, le constructeur britannique souhaite désormais se faire une place dans le segment des tout terrains. Ainsi, dès janvier prochain, il ajoutera à son catalogue, un tout nouveau modèle baptisé Ariel Nomad.

Personne n’est jamais contre une agréable surprise. Chez Ariel, ils ont donc décidé de surprendre le public avec une version de l’Atom au look plus baroudeur. Mise au point en se conformant aux mêmes principes de conception de l’Atom, cette nouvelle version se distinguera néanmoins par ses nouvelles capacités notamment, celle de pouvoir enfin s’aventurer hors des routes bitumées.

Voici, comme le dit si bien Simon Saunders, (fondateur de la marque) : « le petit frère de l’Atom qui aime se salir ».

A la différence de l’Atom, le Nomad se présente sous une apparence beaucoup « buggy ». Se voulant être la déclinaison tout terrain de son grand frère, il se montre donc plus rigide et s’équipe d’un châssis tubulaire ainsi que de nouvelles protections dont un pare-brise. Cependant, comme l’Atom, le Nomad a été conçu pour pouvoir offrir des performances dignes d’une véritable supercar.

Les ingénieurs se sont donc penchés sur son rapport poids / puissance afin d’offrir au véhicule les meilleures performances possibles. Affichant seulement 700 Kg sur la balance, il ne pèse que 150 kg de plus que l’Atom. Sous son capot, le constructeur anglais a opté pour un nouveau moteur Honda quatre cylindres 2.4 litres d’une puissance de 200 chevaux. Le Nomad sera cependant un véhicule à propulsion et ne bénéficiera pas (du moins pour le moment) d’un système à quatre roues motrices.

Ariel dévoilera son nouveau tout terrain le 6 janvier prochain à Birmingham. Le constructeur a également annoncé que les premiers modèles devraient pouvoir être livrés mi-2015 pour un prix qui devrait tourner aux alentours 38 000 €. Il n’attendra donc plus que vous pour se salir.

6 thoughts on “Ariel Nomad : Quand Ariel passe en mode tout terrain

  1. Ça va chauffer ! Quatre cylindres 2.4 litres, 200 chevaux… J’ai envie de faire un petit tour avec.

  2. J’ai entendu dire qu’il est vendu à 38 000 €. J’ai du mal à comprendre l’intérêt de dépenser une telle somme pour ce type de véhicule, il faudrait être un très grand fan. Mais bon, à chacun son choix.

  3. Le nom Ariel pour moi a toujours été associé à… la petite sirène. Maintenant elle va avoir une image plus coriace. Ce tout terrain à l’air d’avoir de véritables tripes dans le ventre. Espérons que ses performances ne déçoivent pas parce que côté style, il est impressionnant.

Laisser un commentaire